Poumons mal: que faire avec les symptômes

Cet organe du système respiratoire remplit l'une des principales fonctions vitales du corps humain: saturer le sang en oxygène et éliminer le dioxyde de carbone. Lorsque les poumons sont douloureux, la toux ou une respiration profonde provoque des douleurs au sternum ou au dos, il s'agit d'un des symptômes de la maladie. Ne remettez pas la visite au médecin si les sensations ne dépassent pas 4-5 jours. Une visite opportune à l'hôpital contribuera à vous sauver la santé ou la vie.

Quelle est la douleur au poumon?

C'est le nom général pour les sensations désagréables localisées dans la région de la poitrine. Ils peuvent échouer d'un côté, de l'avant ou de l'arrière, mais pas les poumons eux-mêmes, mais les récepteurs situés dans les bronches, la plèvre et la trachée. Cela peut indiquer le développement de divers poumons ou de maladies graves. Une personne doit savoir ce que la douleur pendant la toux, l'inhalation peut indiquer, afin d'empêcher le développement d'une pathologie. Les sensations de douleur diffèrent selon la maladie qui frappe le corps.

Les poumons peuvent-ils faire mal?

Si nous considérons le problème d'un point de vue physiologique et anatomique, le corps ne peut alors pas ressentir de douleur. ils n'ont pas de terminaisons nerveuses qui pourraient envoyer au cerveau des impulsions au sujet de sensations désagréables. En règle générale, seuls les symptômes associés aux poumons sont: une toux douloureuse, un essoufflement grave, etc. La douleur est un concept étendu qui peut indiquer un certain nombre de poumons ou de maladies dangereuses dans les poumons:

  • l'emphysème;
  • crise cardiaque;
  • l'inflammation
  • inflammation pleurale;
  • abcès
  • tuberculose des côtes, etc.

Les symptômes

Afin de réagir à temps au développement possible de la maladie, vous devez connaître les signes de maladies caractérisées par une douleur dans les poumons. Chacun des symptômes décrits ci-dessous est l’occasion de consulter un médecin et, dans certains cas, d’effectuer des procédures de diagnostic. Aide qualifiée. Ce qui sera fourni à temps peut sauver la vie d’une personne. Faites attention aux manifestations suivantes:

  • douleur dans les poumons;
  • toux persistante et ennuyeuse;
  • l'essoufflement apparaît;
  • hémoptysie;
  • les expectorations purulentes se détachent en toussant, la palette de couleurs peut en dire beaucoup au médecin sur la progression et le stade de la maladie;
  • douleur dans le sternum.

Chez les femmes

Les filles qui développent un cancer du poumon présentent une particularité: elles commencent à tousser beaucoup plus tôt. Aux premiers stades, ce symptôme n'est pas observé, puis une toux sèche apparaît, qui devient alors humide avec des sécrétions muqueuses. On soupçonne un cancer chez les femmes avec l'apparition des symptômes suivants:

  • perte de poids;
  • aggravation du réflexe de déglutition;
  • l'apparition d'essoufflement à faible charge;
  • manque d'appétit;
  • fièvre
  • fièvre
  • du sang dans les expectorations;
  • hypertrophie des ganglions lymphatiques;
  • avec des métastases du foie, la jaunisse apparaît.

Pourquoi font-ils mal?

La cause des sensations désagréables est le développement d'une des pathologies. Allouer douleur d'origine pulmonaire-pleurale, bronchique, laryngée. À tort, des pathologies osseuses peuvent être attribuées à cet organe, par exemple une ostéochondrose, une tuberculose des côtes, etc. La symptomatologie principale est créée par la maladie principale, perçue comme une douleur aux poumons. Lors du diagnostic, un spécialiste doit rechercher la cause fondamentale de l'état pathologique et prescrire le traitement approprié.

À l'arrière

Selon la cause de la douleur à l'origine de cette affection, certaines actions doivent être entreprises. La douleur dans les poumons du dos peut indiquer différentes pathologies, le médecin doit déterminer la cause fondamentale de l'état du patient. Tous les symptômes, la durée de la maladie et toutes les autres plaintes du patient sont pris en compte. Douleur dans le dos des poumons, généralement due aux maladies suivantes:

  1. Pleurésie, pneumonie. Le plus souvent, cette pathologie ne provoque pas de gêne au dos, mais avec le développement de complications sous forme de lésions pleurales, une douleur intense apparaît.
  2. Ostéochondrose de la vertèbre thoracique. La pathologie affecte les racines nerveuses de la colonne vertébrale, ce que certaines personnes perçoivent à tort comme une douleur des poumons.
  3. Cancer du poumon De fortes douleurs ne sont ressenties que dans la dernière étape. Le dos fait mal quand une tumeur au poumon se développe dans la cavité pleurale. Avant cela, le patient a un sentiment de faiblesse, d'hémoptysie, une forte toux prolongée, d'épuisement.
  4. Myosite. Une douleur dans le dos peut indiquer cette maladie. La myosite survient dans le contexte d'une exposition prolongée à de basses températures, à des infections, à des blessures et à des charges. L'inflammation musculaire se développe dans le dos, ce qui provoque une douleur douloureuse dans le dos.
  5. Névralgie. L'exposition aux terminaisons nerveuses dans les poumons peut causer de la douleur. Les nerfs pincés peuvent être à gauche ou à droite, il y a une douleur tiraillante qui passe avec le temps à l'avant du corps.

Quand tousse

Ce symptôme indique une maladie grave. La toux dans les poumons est une raison pour visiter l’hôpital et se soumettre à un examen médical. Les symptômes peuvent indiquer les pathologies suivantes:

  • pleurésie pulmonaire;
  • trachéobronchite (bronchite en toussant);
  • pneumonie lobaire;
  • inflammation du péricarde.

Cette dernière pathologie est particulièrement dangereuse pour l'homme et nécessite une attention particulière de la part des médecins. Le traitement est prescrit exclusivement sur une base individuelle, la thérapie est effectuée uniquement dans des conditions stationnaires. Pour cette raison, vous ne pouvez pas ignorer la douleur pulmonaire lorsque vous toussez, consultez immédiatement un médecin, décrivez votre état et vos sentiments le plus précisément possible.

En inspirant

Ceci est une plainte commune parmi les patients que les médecins entendent constamment. Une douleur dans les poumons lors de l'inhalation peut survenir dans le dos, sur les côtés, à l'avant. Selon la cause de ces sensations, un traitement médicamenteux peut être nécessaire ou non. L'indication de douleur lors de l'inhalation peut indiquer les maladies suivantes:

  1. Péricardite sèche. Avec la douleur lors de l'inhalation, on observe une douleur dans la région du cœur, une faiblesse générale, un essoufflement.
  2. Pleurésie sèche. Outre les douleurs pulmonaires, on note des frissons, de la fièvre, une faiblesse générale et une transpiration excessive.
  3. Rhumatisme Des douleurs articulaires et de la fatigue sont notées.
  4. La grippe Cette maladie infectieuse peut provoquer un état pré-infarctus.
  5. Tuberculose pulmonaire. La pathologie s'accompagne des symptômes suivants à l'exception des douleurs pulmonaires: élévation périodique de la température, faiblesse de l'organisme entier, léthargie générale, toux prolongée.

Mal à droite

Si des sensations désagréables se manifestent dans cette direction lors de la toux, cela indique des problèmes d’appareil respiratoire. En règle générale, la douleur augmente avec une respiration profonde, un virage serré, un changement brutal de la position du corps. Ces symptômes indiquent deux types possibles de pleurésie: épanchement (exsudatif) ou fibreux (sec). Les manifestations cliniques de la pleurésie fibreuse sont les suivantes:

  • transpiration
  • douleur à gauche et si côté droit avec toux, respiration;
  • respiration rapide en surface.

La pleurésie fibreuse du côté droit est caractérisée par une inflammation des lobes pleuraux du côté droit, puis de la fibrine (une substance organique globulaire de haut poids moléculaire) se forme à leur surface. Avec la pleurésie épanchée, les symptômes suivants sont observés:

  • cyanose cutanée;
  • toux sèche;
  • gonflement cervical veineux;
  • la lourdeur se fait sentir dans la moitié droite du diaphragme thoracique;
  • essoufflement.

Gauche

La pathologie ci-dessus (pleurésie) peut se développer à gauche. La pathologie se développe avec des lésions tuberculeuses du tissu pulmonaire, de la plèvre, avec une cirrhose, certains types de pneumonie, une pancréatite. La douleur apparaît au premier stade des lésions pulmonaires dès le développement de la pathologie. En plus des douleurs, il y a des accès de toux sèche, des difficultés respiratoires. En écoutant du côté affecté, le médecin diagnostique un bruit particulier dû au frottement de la plèvre enflammée.

Lorsque le liquide s'accumule dans la cavité, une sensation de lourdeur apparaît, la douleur diminue, les espaces entre les côtes commencent à se gonfler ou à se lisser. Une autre raison pour laquelle une douleur aiguë se produit - pneumothorax spontané (air entrant dans la cavité pleurale), cela se produit pour deux raisons:

  1. Facteurs externes: fracture des côtes, blessures à la poitrine, blessures.
  2. Facteurs internes: tumeur, tuberculose, abcès, pénétration de corps étrangers dans le tissu pulmonaire, bronches, rupture du kyste.

Pas de toux et de fièvre

En règle générale, l'hyperthermie s'accompagne de la plupart des affections pathologiques, mais dans certains cas, ce symptôme n'apparaît pas. La température indique la pénétration et le développement du virus infectieux dans le corps humain, ce qui provoque des maladies inflammatoires. Il affecte les organes du système respiratoire, se manifeste sous forme de pleurésie, bronchite, pneumonie. La douleur dans les poumons sans toux et la fièvre est diagnostiquée avec une forte diminution de l'immunité, quand le corps ne peut tout simplement pas démarrer les mécanismes de défense contre les germes. Dans d'autres cas, apparaît:

  • transpiration
  • essoufflement
  • tousser
  • fatigue

Diagnostic

Diverses pathologies peuvent être douloureuses, ce qui correspond au profil de spécialistes spécifiques. Vous devez d’abord contacter un thérapeute qui dressera un historique, mènera une enquête et pourra vous prescrire les tests nécessaires ou les procédures de diagnostic en fonction des signes principaux. Après cela, le patient sera référé à l'un des médecins:

  • traumatologue;
  • pneumologue;
  • cardiologue;
  • oncologue.

Si vous ressentez une vive attaque de douleur, vous devez immédiatement appeler une ambulance et suivre les recommandations initiales que l'opérateur vous donnera. La première méthode de diagnostic consistera en une radiographie du sternum; si nécessaire, ils pourront le faire en trois projections: de deux côtés, en avant. Cette méthode permet de diagnostiquer la plupart des maladies pulmonaires, notamment la pleurésie exsudative et la pneumonie.

Le thermogramme d'ordinateur à résonance magnétique est utilisé si les médecins doivent diagnostiquer des maladies osseuses, vasculaires, cardiaques, articulaires et complexes. Si le cas est difficile à diagnostiquer, ils recourent à la méthode de la biopsie. Lorsqu’un outil spécial est utilisé, une partie du tissu affecté est prélevée au centre du développement de la pathologie. Pour une information complète, une analyse générale de l'urine et du sang est effectuée.

Que faire

Dans le traitement des organes respiratoires (bronches, trachée, plèvre), le cours comprendra un complexe de médicaments comprenant:

  1. Les anti-inflammatoires, souvent de nature antibactérienne. Les antibiotiques de la dernière génération conviennent bien, par exemple, la ceftriaxone, le ciprolet, la céfazoline.
  2. Tout d'abord, les médicaments expectorants sont pris de manière à libérer le maximum de crachats, puis des médicaments antitussifs sont utilisés.
  3. Si nécessaire, le spécialiste vous prescrira des antihistaminiques qui améliorent la fonction de drainage du système respiratoire, par exemple l'aminophylline.
  4. Un traitement complet comprend nécessairement des vitamines, des immunostimulants.

Chaque patient nécessite une sélection individuelle d'un schéma thérapeutique en tenant compte des caractéristiques de la pathologie. Certains patients auront besoin d'une administration intramusculaire de médicaments. Dans les cas difficiles, une perfusion intraveineuse est prescrite pour soulager rapidement les symptômes d'intoxication. Cependant, il existe des règles générales pour toutes les personnes souffrant de douleur pulmonaire:

  • adhésion à un régime alimentaire riche en calories, enrichi, rejet total de l'alcool, tabagisme;
  • effectuer des traitements de physiothérapie, de réadaptation et de pharmacothérapie (uniquement après avoir subi le stade aigu de la maladie).

Une thérapie à long terme est nécessaire, suivie d'une longue période de récupération suivant les pathologies: infarctus pulmonaire, pneumonie, pneumothorax, tuberculose, inflammation croupeuse, pleurésie exsudative et fibreuse. Certaines maladies peuvent être complètement guéries, d'autres restent sous la forme d'un foyer, qui doit être surveillé en permanence. Avec le développement de douleurs pulmonaires non associées au système respiratoire, un traitement est prescrit en tenant compte de la pathologie de l'organe affecté.

Attention! Les informations présentées dans l'article sont fournies à titre indicatif. Les matériaux de l'article n'appellent pas de traitement indépendant. Seul un médecin qualifié peut établir un diagnostic et donner des recommandations de traitement en fonction des caractéristiques individuelles du patient.